Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Témoignages : c'est vous qui en parlez le mieux!

par Buononato Stephanie 1 Mai 2017, 13:58 Art thérapie conférences et autres activités coaching Ecriture rendez vous besoins stages Amour Chemin bien être Estime de soi joie être heureux bonheur Temoignages

Témoignages : c'est vous qui en parlez le mieux!

 

 

"Bonjour, je souhaite témoigner pour Léo qui va beaucoup mieux grâce à vous. Il s'exprime mieux sur ses émotions et est moins angoissé, il me semble plus épanoui et moi même me sens plus sereine, merci Stéphanie Buononato" Marion et Léo F. (2016)

 

 

"Je ne serais pas celle que je suis sans le travail que nous avons effectué ensemble. Votre soutien, votre écoute et votre bienveillance m'ont permis d'avancer à grands pas. Je suis libérée et moi même , même si le chemin est encore parfois compliqué...mille merci stéphanie vous êtes authentique et sincère "      Laurence   (2016)

 

 

"Depuis bientôt 24 mois

Je me rends un vendredi par mois

 A l'atelier d'écriture.

 A chaque fois et selon la conjoncture

 Stéphanie nous propose

 Différents thèmes en vers ou en prose.

J'attends toujours ce rendez vous mensuel

Avec un grand plaisir, presque sensuel,

 Toujours étonnée de ce qui émerge.

 Après l'écriture, vient l'échange.

 S'il le souhaite, chacun lit ses écrits,

 Les autres peuvent donner leur ressenti.

 Stéphanie nous apporte l'éclairage d'art thérapie

 Et nous suggère des pistes de réflexions approfondies.

  

 Plaisir à l'attente de ces rendez vous,

 Plaisir d'écrire, de me laisser guider,

 Plaisir d'écouter les autres participants,

 Plaisir du jeu, et aussi du rire qui accompagne ces soirées.

  

 Durant ces 2 années, j'ai aussi osé me frotter

 A certaines de mes peurs

 J'ai pu les affronter, les dépasser

 Sans être sidéré par la terreur.

Mes démons démasqués, nommés et partagés

 Ont moins d'emprise sur mes pensées.

  

 Donc l'esprit plus dégagé,

 Je me sens plus posée,

 Plus sereine, plus indulgente

 Avec les autres et moi-même. Différente.

 Plus ouverte.

  

 C'est ça le développement personnel ?"

Aline (2016)

 

 

 

 

"Les soirées écritures ont contribué à régler bien des problèmes. Ma relation avec ma famille, un jour où tu m'avais conseillé de leur écrire une lettre, chose que j'ai faite et qui a dénoué la situation sur le long terme. Elles m'ont aussi aidé à dépasser le traumatisme lié à la maladie de mon fils après sa naissance et à accepter son handicap. J'ai beaucoup appris au contact de P. et je suis certaine qu'il n'a pas été placé sur mon chemin par hasard. Je vais aussi aux soirées écriture pour l'ambiance et le moment de calme. Le petit coatching que j'ai eu avec toi, même bref, m'a permis d'y voir plus clair sur le mal-être qui m'habitait et à prendre les mesures nécessaires. Et pour cela je te remercie et je t'encourage à développer ta communication car tu gagnes à être connue. "

Anonyme (2016)

 

 

 

 

" J'ai découvert l'artherapie et cela m apporte énormément.
M'inscrire à une activité pour moi c'est déjà un grand pas vers ma reconnaissance.
J'existe et j ài le droit de faire quelque chose pour moi.
Ensuite, m'inscrire, téléphoner, et surtout m'y rendre.
Une facon de m'obliger à sortir.
Je respecte toujours mes engagements que je considère comme une obligation, une ligne directive dans ma vie suite à des hautes trahisons vécues dans l'enfance. 
Alors je dois les respecter vis à vis de moi même également.
Pas de possibilité de fuir même si je suis phobique.
Je suis inscrite et ne dois pas me désister sinon je volerais peut-être la place de quelqu'un qui l'aurait peut-être voulue.
Je me suis inscrite à un stage de danse thérapie. Et là ce fut magique...
J'ai beaucoup appris sur moi même, sur mes blocages, et les réconciliations à faire avec mon corps.
En fait je ne le sens pas véritablement de mes épaules à mes genoux.Il ne sait pas danser .
J'ai decouvert aux detours d'exercices sur une musique transcendante africaine où il fallait s'imaginer en animal que je pouvais être aussi bien un serpent qui se mouvait comme celui d'Harry Potter qu'un aigle majestueux survolant les Alpes.
Sauf qu'à un moment precis,je me suis imaginée effectuer un vol en piquée vertigineuse sur cet horrible basilic.
Je ne l'ai pas tué mais blessé pour qu'il arrête d'être menaçant.
J'ai alors pris conscience qu'une personne de mon entourage proche était toxique.
Elle était le serpent et moi l'aigle libre qui s'envole.
Ce groupe etait formé par 8 personnes.Excellent car j'etouffe dans la foule.
Nous avons dansé en duo .
Impensable en temps normal  mais c'était avec des distances de sécurité imposées par les conditions de l exercice notamment des baguettes chinoises.
Les exercices etaient tres ludiques et je me suis surprise à rire aux éclats.
Danser ensemble sans faire tomber les baguettes tenues conjointement par nos index tout en bougeant énormément.
Etre à l'écoute de l'autre et de son corps! Beaucoup d'habileté aussi!
J'ai ri comme une enfant !
A la fin du stage une stagiaire a exprimé le fait qu'elle regrettait de s'être sentie parfois en psychiatrie.
Cela m'a fait sourire car pour moi ce stage a été très lucratif.
Cela m'a permit de prendre conscience de ce corps avec lequel il faut que je me reconcilie et l'un de mes enfants intérieurs s'est amusé.Il n'est donc pas mort celui là. 
Un rire aux éclats d'enfant m'a surprise.
On a entendu que çela car c'était pile à un moment de pause musicale, juste quelques notes douces et lors d'un silence un rire très sonore!
Et puis je me suis sentie detendue et portée par la musique shamanique, j'ai ressenti un grand sentiment de liberté. 
Wahou,c'était donc juste extra.
Vous aviez fait une conférence sur l enfant interieur et les mots pour panser les maux.
Je me suis donc laissée tenter par les ateliers d'ecritures. 
Les conférences, les stages d'artherapie, les ateliers ecriture auxquels j'ai eu la chance de m'inscrire me permettent vraiment d'aller mieux car cela permet de libérer sa parole, de déposer de sa douleur, de l'appréhender et de la mettre à l'extérieur.
L'artherapie me paraît indispensable.
Je crois que j'ai vraiment une chance d'aller mieux et faut pas que je l'oublie.
Le serpent rampe mais moi je suis en train de m'élever."
J'ai été heureuse dernièrement de constater que les ateliers écritures qui ont suivi m'ont permis d'avancer ,vos compétences ont permis à mes enfants intérieurs dissociés de sortir de leur léthargie. Il ne me reste plus qu'à me reassocier avec eux.
Alors mille Merci!
Christel  (2016)
 
 
 
 

" Les soirées écriture sont des instants de liberté où les mots de votre nature s'allument sur des papiers de toutes les couleurs.

Puis ils prennent leur envol par le son de la voie,allant même parfois jusqu'à résonner dans un bol en crystale.

Les textes se répondent, s'accompagnent, au moment du partage.La surprise est souvent présente, sous une forme ou une autre, alors, continuons d'écrire..."

Philippe  (2016)

 

 

 

 

   "Continuer d'écrire .

Continuer d'écrire, ne pas s'arrêter, ne pas refuser ce qui viens sur la feuille. Continuer d'écrire des textes, des poèmes, des larmes et des rires, des prières, des pourquoi des comments.

Continuer d'écrire, petit à petit tisser la confiance au fil de l'encre, malgré les courbes sur la ligne de vie.

Continuer d'écrire avec son coeur, avec ses tripes, ne pas avoir peur de se qui s'écrit, de ce qui sera lu. Lacher du leste, tout ce qui pèse, lacher du texte. La main connait le chemin et si la ligne est aléatoire, il suffit de se laisseé guider, de prendre le rythme pour écrire au milieu des nuages et des anges.

Continuer d'écrire sa foi, ce qui est vrai, visible ou invisible. Donner des contours à se qui ne se voit pas, suivre la respiration des émotions, leurs donner de l'air, les regarder s'envoler dans la prose.

Continuer d'écrire des prières pour évaporer la misère. Faire évoluer les mots entre pesanteur et légèreté, donner de la hauteur à la voix qui va lire ou chanter.

Continuer d'écrire des histoires, faire le funanbule au dessus des pages puis retomber sur sur ses mains, sur ses pieds, sur un tapis de feiulles.

Continuer d'écrire comme on respire, faire le plein d'oxygène dans l'imaginaire,déposer les regrets noir comme du charbon.

Continuer d'écrire au rythme de la respiration sur un papier de Rose, respirer le parfum qui vient s'étaler comme un refrain.

Continuer d'écrire les mots de la mémoire dans les lignes du futur.

Continuer d'écrire comme on continue de vivre, avec amour, vers la lumière, vers les étoiles, malgré les douleurs qui cachent les douceurs.

Continuer d'écrire pour partager chaque jour avec celui ou celle qui donne l'amour.

Continuer d'écrire ce qui est dicté dansles pensées profondes, décrire la beauté que nous envoient les étoiles et la magie de leurs poussières. continuer d'aimer.

 

pour ce jour anniverssaire

c'est le cadeau que je vous sert

pour ces 50 soirées

ses mots embrasés."

 

Philippe    (2016)

 

 

 

"Voici ce que j'ai ressenti pour l art thérapie... Je ne connaissais pas cette thérapie Je ne sais pas dessiner mais j ai été étonnée de voir les dessins qui apparaissaient petit à petit et qui évoluaient sans cesse. Ce qui est sorti lors de ce week-end est dans un coin de ma tête. Pour l instant je n ai pas tout utilisé ce que j ai découvert mais quand j aurais avancer les choses se mettront en place toutes seules!!! J ai aussi fait l écriture... C était mon moment de partage avec ma fille" Marie Armelle

 

 " J'ai fait un atelier danse libre et cela m'a enchanté et enfin un grand lâcher prise, moi qui suis tout le tps des le mental...j'ai réussi grâce à ce moment là à oublier mes pensées en arborescence qui ne sarretent jamais ... oufff
 Un grand merci, et si je peux je désire refaire cet atelier
  À très bientot "

 Corinne"

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page